Éthylotests : obligatoires, mais pas de sanction

Temps de lecture : 1 minute

L’absence d’un éthylotest valide dans son véhicule n’est plus passible de sanction ! Le 1er mars 2013, le ministère de l’Intérieur a fait volte-face. L’utilisation des ballons afin d’assurer la sécurité des conducteurs face aux risques liés à l’alcool est néanmoins recommandée. Le point ici !

Une obligation, mais pas de sanction

Le feuilleton des éthylotests dans les véhicules a pris une nouvelle tournure avec le décret publié le 1er mars dernier au Journal officiel. Car derrière le maintien formel de l’obligation, la fin de la sanction de 11 euros en cas d’infraction sacrifie en partie la loi de juillet 2012. Pour le Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR), la suppression de la sanction favorisera l’usage des éthylotests.

Les fabricants d’éthylotests voient rouge

Pour les fabricants des ballons, les lendemains sont rudes. La perspective de l’entrée en vigueur de la loi le 1er novembre 2012 avait provoqué d’importantes ruptures de stocks. Ils s’étaient alors adaptés afin de répondre à la demande. Désormais, le décret risque d’engendrer une perte d’emploi pour « 1 500 personnes », selon le collectif des fabricants d’éthylotests.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

0 Commentaire

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA