L’eCall deviendra obligatoire en 2015

Temps de lecture : 1 minute

En cas d’accident, le dispositif eCall placé au sein de l’habitacle, vous permet d’appeler automatiquement ou manuellement le numéro d’urgence 112. De quoi favoriser l’intervention rapide des secours et la géolocalisation de l’accident.

Dans une optique d’optimisation de sa politique de sécurité routière, la Commission européenne va imposer aux constructeurs et Etats membres à partir d’octobre 2015 l’installation de ce système. Aujourd’hui, certains véhicules sont déjà équipées de ce système de sécurité intelligent où la réception des appels se fait par des plateformes d’assistance privées. Or, la Commission européenne modifie fortement les politiques des constructeurs car elle n’a pas tenu compte des systèmes existants. La gestion des infrastructures représentent un coût important pour ces Etats qui sont dans un contexte économique fragile.

A suivre donc.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

2 Commentaires

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA


  1. Comment ça se passe? Ca fonctionne sur réseau mobile?

  2. Pauline Drevon

    Bonjour Mike !
    Jusqu’à présent, certains constructeurs ont mis en place leurs propres systèmes d’eCall. Des capteurs de choc permettent de contacter automatiquement la plateforme via réseau mobile, mais il est possible d’activer manuellement l’eCall directement dans l’habitacle du véhicule. Les passagers sont alors mis en contact avec le centre d’appel de la marque et peuvent communiquer (par liaison vocale et/ou sms) les détails de l’accident (gravité des blessures, nombre de personnes concernées…).
    Selon le degré de gravité de l’accident (ou l’inconscience supposée des occupants en cas d’absence de réponse), les informations peuvent alors être transmises aux services d’urgence qui pourront intervenir sur les lieux de l’accident, en adaptant les ressources mobilisées à la situation.
    Le système européen d’eCall devrait s’inspirer de ce dispositif. Le centre d’appel, qui concernera donc l’ensemble des véhicules en circulation, devra être capable de réceptionner la globalité des alertes émises.
    Nous restons en veille sur ce sujet et ne manquerons pas de vous tenir informé des évolutions à prévoir !