La non-assurance routière augmente et inquiète

Temps de lecture : 1 minute

Depuis 2008, le nombre de dossiers mettant en cause des véhicules non-assurés a augmenté de 28,4 % en France, et ce malgré une baisse simultanée du nombre d’accidents corporels, révèle une étude du FGAO (Fonds de garantie des assurances obligatoires). Plus de 27 000 dossiers ont ainsi été traités en 2013. Entre 370 000 et 740 000 véhicules circuleraient ainsi sans assurance… et ce chiffre est en constante augmentation malgré des conséquences financières qui peuvent se révéler très pénalisantes pour les victimes de sinistres !

Par méconnaissance des contrats (et notamment des délais de paiement) ou par inconscience des risques encourus, surtout chez les jeunes conducteurs qui souhaitent éviter la surprime, l’assurance est trop souvent considérée comme une option coûteuse et « évitable ». C’est pourquoi, le FGAO, en partenariat avec la Prévention Routière, vient de lancer une grande campagne de sensibilisation « Sans assurance, découvrez le vrai coût de la vie » pour éveiller les consciences.

L'assurance automobile est obligatoire et s'y soustraire constitue un délit passible d'une amende (jusqu'à 3 750 euros), d'une suspension de permis ou de la saisie du véhicule.

A lire également :
Flotte automobile : bien choisir son assurance !


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

4 Commentaires

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA


  1. philippe trannoy

    Merci pour l’information! Je ne savais même pas qu’il était obligatoire de rouler assuré

  2. Yoann Graci

    C’est une réalité : l’un de mes salariés a eu un accident pendant ses vacances avec sa voiture perso : il n’était pas assuré… Il s’est lourdement endetté pour rembourser les réparations

  3. Yves Morain

    Il faut vraiment être inconscient pour rouler sans assurance…

  4. Clément Levasseur

    ou très désargenté!!!