Accidents mortels : une baisse insuffisante pour l’Europe

Temps de lecture : 1 minute

La Commission européenne vient de publier des statistiques complètes concernant la sécurité routière en 2014. Elles révèlent que 25 700 personnes sont décédées sur les routes des Etats de l’Union européenne en 2014 (soit une moyenne de 70 par jour). Une baisse d’1 % contre 8 % les deux années précédentes.

L’objectif européen de réduire de moitié le nombre de morts entre 2010 et 2020 (passer sous la barre des 16 000 tués) semble difficile à atteindre. Pour y parvenir, l’UE envisage de durcir les mesures de sécurité routière. Elle présentera un plan d’action en mai prochain qui devrait faciliter l’envoi des PV entre les pays membres ou le renforcement de la formation des chauffeurs. 

Des écarts notables entre les pays
La France compte en moyenne 53 morts par million d’habitants, ce qui la situe dans la moyenne européenne (à 51 morts/million d’hab.). Elle enregistre une légère hausse de 3,7 % par rapport à 2013. Malte reste le pays à la mortalité routière la plus faible avec 26 morts par million d’habitants. Le Royaume-Uni et la Suède suivent de près avec 29 morts par million d’habitants. Au contraire, la Lettonie (106/million d’hab.), la Roumanie (91/million d’hab.) et la Bulgarie (90/million d’hab.), sont les pays où la mortalité routière est la plus haute. 

 

A lire également :
Conduire en Europe : tous les pièges à éviter


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

0 Commentaire

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA