Mortalité routière : de mauvais chiffres en mai

Temps de lecture : 1 minute

Le nombre de décès sur les routes françaises a augmenté de 10,1 % en mai par rapport à la même période l’an dernier. 294 personnes ont été tuées, a annoncé la Sécurité routière. L’ONISR a notamment constaté des pics d’accidents graves lors des ponts de l’Ascension (21 décès supplémentaire par rapport à 2015) et de la Pentecôte (16 décès en plus). Un chiffre qui freine les signes d’amélioration notés récemment : en avril, la mortalité routière a en effet baissé de 5 %.

Autres chiffres à retenir en mai 2016 : les accidents corporels ont aussi augmenté de 3,6 %, tout comme le nombre de personnes blessées de 2,9 %.

A lire également :
La mortalité routière en hausse en 2015


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

2 Commentaires

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA


  1. Yves Morain

    De toute façon il faut regarder sur un an. Au mois il est difficile de se faire une idée puisqu’un tas de paramètres peuvent modifier grandement l’accidentologie : jours fériés, météo, contexte éco…

  2. Hugues Hortan

    Même s’il est évident qu’il faut regarder les causes de mortalité sur la période d’une année, il est toujours important et intéressant de comparer le même mois de deux années, afin de voir les différences au niveau des statistiques, mais surtout d’essayer de les comprendre afin de pouvoir envisager des solutions.