Pièces détachées d’occasion : votre garagiste doit vous les proposer

Temps de lecture : 1 minute

Vous faites réparer votre véhicule ? Depuis le 1er janvier 2017, votre garagiste doit vous proposer des pièces détachées d’occasion. Cette nouvelle disposition de la loi sur la transition énergétique vise notamment à valoriser le recyclage et à réduire les factures d’entretien et de réparation.

Quelles pièces sont concernées ?

Les pièces détachées comme les pneus, le rétroviseur, le capot, les portes, les vitres et d’autres pièces mécaniques ou électroniques peuvent ainsi être proposées en occasion. Libre au client de décider s’il accepte ou non l’emploi de ces pièces. Par mesure de sécurité, certains équipements, comme le système de freinage ou encore les amortisseurs, ne sont pas concernés.

Des sanctions pour les garagistes négligents

Les réparateurs omettant de proposer des pièces d’occasion sur leurs devis sont passibles “d’une amende administrative dont le montant ne peut excéder 3 000 euros pour une personne physique et 15 000 euros pour une personne morale”, selon l’article L. 121-119.

Lors de votre prochaine visite chez le garagiste, pensez aux pièces détachées de seconde vie : elles vous font économiser et participent au développement durable…

Vous apprécierez aussi :
Dépannage automobile : qui devez-vous appeler ?
Equipements et pièces détachées : faut-il passer par Internet ?


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

0 Commentaire

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA