Nouveau contrôle technique : les contre-visites explosent-elles ?

Temps de lecture : 2 minutes

Le 20 mai 2018, le nouveau contrôle technique pour les véhicules légers entrait en vigueur. Avec plus d’exigences, il faisait craindre une flambée du nombre de contre-visites. L’Organisme central technique (OCT), chargé de constater ces données, dresse le bilan.

Le nouveau contrôle technique périodique n’a pas provoqué de forte augmentation du nombre de contre-visites. Certes, dans son bilan 2018, l’OCT observe une hausse, mais plutôt mesurée. En effet, les véhicules légers non conformes sont passés de 17,36 % à 21,51 %. A partir du 20 mai 2018 , 20,24 % des véhicules présentaient une ou des défaillances majeures et 1,27 % une ou des défaillances critiques.

Dans le détail, depuis mai 2018, le taux de prescription de contre-visites est passé de 17,05 % à 20,92 % (18,56 % en 2017) pour les VP et de 19,24 % à 25,35 % pour les VUL (21,3 % en 2017).

>>> Cet article vous intéressera aussi : Quel bilan pour le nouveau contrôle technique poids lourds ?

Contrôle technique : quelles sont les raisons justifiant les contre-visites ?

Les équipements et fonctions les plus mises en cause depuis l’entrée en vigueur de la réforme sont :

  • les feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques (10,88 %) ;
  • les essieux, roues, pneus, suspensions (10,62 %) ;
  • les nuisances (6,88 %) ;
  • les équipements de freinage (6,05 %) ;
  • le châssis et les accessoires de châssis (5 %) …
26 millions !

25 466 916 contrôles techniques ont été réalisés en 2018 (+0,41 % par rapport à l’année précédente), dont 17 712 085 sur des VP et 2 804 819 sur des VUL.
La carte TOTAL, un concentré de solutions pour votre MOBILITÉ !
Découvrez TOTAL FLEET, un concentré de solutions pour votre gestion de flotte...

VUL : davantage de contrôles techniques passés sans encombre

controle technique vehicule utilitairePoint positif du nouveau protocole : une augmentation significative de VUL ne présentant aucune défaillance. De 5,82 %, ils ont été 10,27 % à repartir sans problème après le 20 mai 2018 (6,67 % en 2017). Les VP restent en revanche au même point (12,92 % puis 12,95 %), en retrait par rapport au taux de l’année d’avant (14,01 %).

TOTAL FLEET Le Mag vous recommande aussi :
Renforcement du contrôle technique : quand et à quel tarif  ?


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

0 Commentaire

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA