Amendes : la gestion automatisée simplifie la désignation des conducteurs !

Temps de lecture : 2 minutes

Point commun de tous les gestionnaires de flotte, la maîtrise des dépenses liées à la flotte de véhicules est un impératif. Pour parvenir à faire baisser les coûts, rien ne vaut un outil performant capable de répondre à toutes les considérations actuelles. C’est le cas de TOTAL FLEET, qui permet, parmi ses nombreuses fonctionnalités, d’automatiser entièrement le traitement des amendes.

Depuis le 1er janvier 2017, les entreprises doivent désigner les collaborateurs ayant commis des infractions au Code de la route avec leur véhicule professionnel. Une réforme marquante, qui a évolué depuis et qui, deux ans plus tard, semble porter ses fruits : le nombre d’infractions commises par des salariés a baissé d’environ 10 % en 2018 selon la Cour des comptes (à pondérer avec d’autres facteurs). Auparavant, les amendes étaient majoritairement payées sans désignation, évitant aux contrevenants d’éventuelles pertes de points sur leur permis de conduire.

Des risques d’amendes élevées

L’entreprise dispose de 45 jours après réception de l’avis de contravention initial pour désigner le conducteur au moment de l’infraction (y compris s’il s’agit du chef d’entreprise). Le contrevenant recevra alors un nouvel avis de contravention.

Si ce délai est dépassé, l’entreprise devra payer l’amende initiale mais également une amende de non-désignation d’un montant forfaitaire de 675 € (450 € minoré, 1 875 € majoré).

Pour éviter ces cas de figures, la désignation automatique est donc fortement recommandée.

Désignation des salariés : une mission supplémentaire

Forcément, cette nouvelle donne a obligé les entreprises à remettre à plat leur processus, du moins pour celles qui ne suivaient pas la recommandation avant 2017. Les démarches de désignation s’avèrent très chronophages pour les gestionnaires de flotte (10 minutes environ pour chaque amende), avec des risques d’erreurs problématiques… du moins, si cela doit se faire manuellement à chaque fois. 

TOTAL FLEET permet de gagner un temps précieux

option antai

Afin de simplifier votre quotidien, vous pouvez opter pour un service de traitement automatique des amendes. Comment ? En souscrivant à l’option ANTAI de TOTAL FLEET. A chaque enregistrement d’un nouveau véhicule, d’un contrat ou d’un collaborateur porteur d’une carte TOTAL dans cet espace client, une connexion est établie avec l’ANTAI (Agence nationale de traitement automatisé des infractions). Ainsi, plus aucune autre démarche de votre part n’est nécessaire : vous serez en règle sans la moindre gestion fastidieuse.

Gestion automatique des amendes : comment ça marche ?

Dès lors que vous activez votre pack ou que vous créez ou modifiez un véhicule, des informations sont transmises à l’ANTAI. Les notifications d’amendes sont envoyées sur le portail TOTAL FLEET, qui relaie automatiquement les informations relatives au collaborateur en faute supposée. Vous serez alors notifié du bon traitement des amendes ou d’éventuelles anomalies à corriger, comme une adresse manquante par exemple.

Vous voulez aller plus loin ? C’est par ici :
Je découvre toutes les fonctionnalités de TOTAL FLEET
Je souscris à la carte TOTAL pour profiter de tous ses avantages

Vous pouvez aussi contacter le service client TOTAL FLEET au 01 84 94 84 84 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30).

TOTAL FLEET Le Mag vous recommande aussi :
Pneumatiques : un organe clé du véhicule
2022 : ces équipements de sécurité qui vont devenir obligatoires…


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

0 Commentaire

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA