Téléphone au volant : vers une suspension de permis

Temps de lecture : 2 minutes

Vous êtes accro au téléphone portable et l’utilisez en conduisant ? Sachez qu’il pourrait bientôt vous en coûter la suspension immédiate de votre permis de conduire.

Le téléphone au volant est un fléau que le gouvernement est bien décidé à enrayer. Un article de la Loi d’orientation des mobilités (LOM) prévoit la suspension du permis de conduire si le conducteur a commis une infraction tout en téléphonant. Cette mesure devrait être mise en place par décret début 2020.

Téléphone au volant : des chiffres qui parlent

En 2016, les forces de l’ordre ont verbalisé près de 300 000 conducteurs ayant utilisé leur téléphone en conduisant. Autre chiffre-clé : 70% des conducteurs reconnaissent utiliser leur téléphone en conduisant, selon le baromètre Axa Prévention publié en juin 2019.

D’après l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR), près de 10% des accidents corporels sur la route sont liés à l’utilisation du téléphone au volant, et une communication téléphonique multiplie par trois le risque d’accident.

>>> Cet article vous intéressera aussi : Au volant, le téléphone peut tuer

La carte TOTAL, un concentré de solutions pour votre MOBILITÉ !
Zéro Note de Frais, Espace Client dédié à la gestion de flotte, récupération TVA facilitée…

Que dit la loi ?

Actuellement, téléphoner au volant vous expose à une amende forfaitaire de 135 euros et à un retrait de 3 points. Mais le gouvernement entend convaincre les récalcitrants, ceux que la contravention n’effraie pas.

Un article de la loi d’orientation des mobilités (LOM), qui s’attaque aux conduites à risques, prévoit un retrait de permis dans deux cas de figure. Lesquels ?

  • En cas d’accident ayant entraîné un décès ou un dommage corporel, « lorsqu’il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner que le conducteur a commis une infraction en matière d’usage du téléphone tenu en main ».
  • « Lorsqu’une infraction en matière d’usage du téléphone tenu en main est établie simultanément avec une infraction en matière de respect des règles de conduite des véhicules, de vitesse, de croisement, de dépassement, d’intersection et de priorités de passage».

TOTAL FLEET Le Mag vous recommande aussi :
La sécurité routière s’attaque aux stupéfiants
Sécurité routière : tous touchés, tous concernés, tous responsables
Sécurité routière : tout savoir sur les nouvelles mesures…


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

1 Commentaire

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA


  1. Rogerenrêves

    Enfin une vraie bonne mesure…