Voyant allumé sur le tableau de bord : c’est grave docteur ?

Temps de lecture : 7 minutes

Il existe 3 catégories de voyants de tableau de bord : les témoins de signalisation, qui indiquent le fonctionnement à bord, les témoins d’alerte, qui signalent une anomalie à ne pas prendre à la légère, et les témoins d’alarme, qui avertissent d’un dysfonctionnement potentiellement grave. A quels problèmes correspondent-ils ? Que faut-il faire quand ils s’allument ? Lorsque ces derniers s’allument, devez-vous vous arrêter impérativement et appeler une dépanneuse ? Peut-il s’agir d’une simple erreur ou d’un problème électronique ?

Une ceinture de sécurité non bouclée, et un voyant rouge correspondant s’allume sur le tableau de bord. Facile. Même chose pour le voyant orange représentant une pompe à essence. On sait très bien ce qu’il signifie ! Mais quid des autres pictogrammes parfois indéchiffrables ? Faut-il s’en alarmer ?

Voyant rouge : que se passe-t-il ?

Vous êtes en voiture depuis trente minutes et l’un des voyants de votre tableau de bord s’allume en rouge ? « Dans cette situation, il faut stopper le véhicule immédiatement », explique Haim Golan, responsable du garage BH à Boulogne-Billancourt. Pourquoi ? Le risque de problème mécanique grave est très élevé. Vous risquez l’accident et/ou de détériorer sévèrement le véhicule. Par exemple, les voyants moteur ou frein allumés en rouge sont à redouter. Mais ils ne sont pas les seuls. Huile moteur, liquide de refroidissement, batterie, direction… Le rouge est synonyme d’arrêt immédiat et de remorquage jusqu’au garage.

Toutefois, avec un peu de chance, la cause d’un voyant rouge allumé peut ne pas être mécanique, mais seulement électronique, tel qu’un mauvais contact ou un capteur défaillant. Dans une voiture, on compte une bonne vingtaine de capteurs ! Exemple : le voyant airbag devient rouge fixement. En principe, cette anomalie signifie qu’un ou plusieurs airbags ne fonctionnent plus. Mais l’origine du témoin airbag allumé peut être une chute de tension de la batterie de votre voiture, ou encore un mauvais contact des connecteurs placés sous les sièges avant. Dans les deux cas, le voyant peut faire des caprices, s’allumer et s’étendre intempestivement, ou rester allumé. Mais rien de très grave.

Autre scénario : le voyant de pression des pneus passe à l’orange ou au rouge ? En principe, il vous signale un (ou plusieurs) pneu sous-gonflé ou une crevaison. Mais pas toujours : arrêtez-vous pour contrôler les pneus. Aucun pneu crevé ? Pas de problème de pression significatif ? Le coupable est sûrement un capteur défaillant, qui vous indique une fausse information. Mais seul votre garagiste peut s’en assurer en réalisant un diagnostic, et le cas échéant, effectuer la réparation nécessaire.

La carte TOTAL, un concentré de solutions pour votre MOBILITÉ !
Zéro Note de Frais, Espace Client dédié à la gestion de flotte, récupération TVA facilitée…

Voyant moteur allumé : c’est grave ?

voyant moteurÇa peut l’être, particulièrement si ce voyant clignote ou s’allume en rouge. Dans tous les cas, le voyant moteur allumé indique une avarie probable du système d’injection, d’allumage ou antipollution. Problème mécanique ou électronique, les causes possibles sont multiples.

Le voyant clignote en continu ? Cette anomalie signale généralement une surchauffe du pot catalytique, ce qui peut l’endommager irrémédiablement et provoquer un incendie. Arrêtez-vous très vite et appelez une dépanneuse.

Le voyant moteur reste allumé sans clignoter ? Une erreur permanente a été détectée, probablement sur le système antipollution. Consultez un garagiste sans attendre.

Le voyant moteur reste allumé et la voiture rencontre des problèmes de performance ? Cela signifie que le véhicule fonctionne en mode dégradé. L’ordinateur de bord s’est mis en mode sécurité pour éviter une casse moteur. Arrêtez-vous, coupez le moteur et appelez une dépanneuse.

Pourquoi le voyant des freins est-il allumé ?voyant freins

Deux cas de figure :

  • Vérifiez votre frein à main. Est-il serré ou mal desserré ? Dans les deux cas, desserrez-le complètement, le voyant s’éteindra aussitôt !
  • Le voyant des freins allumé signale une défaillance : il peut s’agir d’une baisse de pression du circuit de freinage et/ou d’un niveau de liquide de freins trop bas. La voiture ne freine plus normalement ! Arrêtez-vous et appelez une dépanneuse.

Témoin batterie allumé : que faut-il faire ?voyant batterie

Lorsque tout va bien, ce témoin s’allume lors du contact puis s’éteint au démarrage du moteur. Mais s’il s’allume en cours de route, cela signifie que la batterie ne se charge plus ou qu’elle se trouve en surcharge. Dans ce cas, coupez les consommations électriques non indispensables (radio, chargeur de téléphone, chauffage ou climatisation) et roulez jusqu’au garage le plus proche.

Voyant d’huile moteur allumé : c’est important ?

voyant huile

Oui ! Le voyant rouge de « pression huile moteur » est synonyme d’arrêt immédiat du véhicule ! C’est l’un des premiers voyants apparus à bord des voitures. Et pour cause, il est vital.

A chaque mise en contact du véhicule, le voyant d’huile moteur s’allume puis s’éteint lorsque le moteur tourne. C’est normal. Le voyant d’huile ne s’allume pas lors du contact ? C’est le signe d’un dysfonctionnement. Dans ce cas, direction le garage…

Deuxième cas de figure : le témoin devient rouge ou orange en cours de route. Il peut s’agir d’un défaut de fonctionnement du capteur de pression, qui enverrait une information de valeur de pression erronée. Mais la cause la plus probable est la perte de pression d’huile. Coupez le moteur et une fois ce dernier refroidi, contrôlez le niveau d’huile. S’il est insuffisant, ajoutez de l’huile moteur. Le voyant d’huile moteur devrait alors s’éteindre. Ce qui ne vous dispense pas de conduire votre voiture chez le garagiste pour identifier l’origine de la déperdition d’huile. Le voyant ne s’éteint pas ? Appelez une dépanneuse !

Température du liquide de refroidissement : attention à la surchauffe !

voyant refroidissementLorsque le moteur est chaud, la température normale du liquide de refroidissement se situe entre 80 et 100°C. Au-delà, le voyant de surchauffe s’allume et l’aiguille de température peut aller dans le rouge. Pour éviter d’endommager les composants du circuit de refroidissement, avec à la clé une casse moteur, arrêtez le véhicule. Vérifiez le niveau de liquide dans le vase d’expansion et ajoutez-en si nécessaire. Le voyant devrait s’éteindre.

Si le problème se répète, faites faire un diagnostic. Seul un professionnel pourra détecter un éventuel dysfonctionnement de la sonde de température du liquide de refroidissement, ou toute autre cause pouvant expliquer une surchauffe.

Vous subissez une baisse du rendement du moteur, une perte de puissance et un dégagement de fumée par le pot d’échappement ? C’est sûrement une défaillance du capteur de température et la panne assurée ! Arrêtez-vous et appelez une dépanneuse.

Pression des pneus : alerte

voyant pneusLe TPMS (« Tyre Pressure Monitoring System ») est un système de contrôle de pression des pneus. Le voyant correspondant s’est allumé ? Attention ! Cela signifie qu’un ou plusieurs pneus sont sous-gonflés d’au moins 25 % par rapport à la pression de gonflage recommandée par le constructeur. La perte de pression peut être due à une crevaison, mais pas forcément.

La première chose à faire est de vérifier vos pneus. Si vous roulez sur autoroute, tenez votre volant fermement à deux mains pour pouvoir maîtriser votre véhicule en cas d’éclatement d’un pneu. Décélérez lentement et quittez la circulation au plus vite.

A l’arrêt, vérifiez tous les pneus et contrôlez leur pression à l’aide d’un manomètre, ou faites intervenir un professionnel pour effectuer cette mesure. Regonflez-le ou les pneus qui doivent l’être (vous pouvez suivre les conseils de TOTAL sur le gonflage et la pression des pneus) ou changez la roue en cas de crevaison. Le voyant TPMS devrait ensuite s’éteindre. Si ce n’est pas le cas, appelez une dépanneuse, et si l’incident se répète, allez au garage.

 >>> Cet article vous intéressera aussi : Pneus rechapés, pneus d’occasion : comment influent-ils sur votre TCO ?

Témoins d’alerte orange allumés : ce n’est jamais bon signe

Il existe de nombreux voyants d’alerte à prendre au sérieux. Voici un récapitulatif des principaux :

voyant airbagVoyant airbags : s’il clignote ou resté allumé, un ou plusieurs airbags présentent un dysfonctionnement. A réparer rapidement.

 

 

voyant absVoyant ABS : quel que soit le défaut (capteurs de roue, bloc hydraulique, calculateur d’ABS), la fonction anti-blocage des roues est désactivée. Diagnostic et réparation s’imposent.

 

 

voyant eau gazoleVoyant eau / gazole : sur les voitures diesel uniquement, il indique la présence d’eau dans le filtre à gazole. Vous pouvez rouler mais il faut purger le filtre rapidement.

 

voyant espVoyant ESP allumé : ce système contrôle la stabilité du véhicule. Il se met à clignoter lorsque vous roulez ? Réduisez sensiblement votre vitesse et il s’éteindra.

 

 

voyant direction assisteeVoyant direction assistée : prenez rendez-vous chez votre garagiste pour réaliser un diagnostic.

 

 

voyant plaquette freinsVoyant plaquettes de frein : elles sont usées et doivent être remplacées.

 

 

voyant essenceVoyant carburant allumé : pour éviter la panne, faites le plein rapidement.

 

 

Vous y voyez un peu plus clair sur les voyants ? Vous l’aurez compris, il est nécessaire d’accorder systématiquement une attention particulière à ces pictogrammes présents sur le tableau de bord… Et lorsque les couleurs rouge et orange se montrent, prenez les devants dès que possible !

TOTAL FLEET Le Mag vous recommande aussi :
Voyants du tableau de bord : au secours !
Pneus sous-gonflés : ne vous mettez pas en danger !
Capteurs de pression des pneus : désormais incontournables


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

0 Commentaire

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA